contrefait


contrefait

contrefait, aite [ kɔ̃trəfɛ, ɛt ] adj.
contrefet XIe; → contrefaire
Mal conformé, mal bâti. Homme au corps contrefait. difforme. « Il avait je ne sais quoi de contrefait dans sa taille, sans aucune difformité particulière » (Rousseau ).

contrefait, aite
adj.
d1./d Frauduleusement imité. Signature contrefaite.
d2./d Fabriqué, artificiel, feint. Attitude, voix contrefaite.

⇒CONTREFAIT, FAITE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de contrefaire.
II.— Adjectif
A.— [En parlant d'une chose] Imité avec une intention frauduleuse. Il [Rousseau] apprit qu'une édition contrefaite de son livre allait paraître à Lyon (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1952, prol., p. 99).
B.— [En parlant d'une pers.] Mal fait, difforme. Un enfant chétif et contrefait (ZOLA, Débâcle, 1892, p. 344).
Empl. subst. :
Hélas! jusques à quand nous faudra-t-il attendre le retour de Celui qui doit communiquer aux faibles, aux moroses, aux contrefaits de l'esprit et de la chair, un peu de sa glorieuse pitié, de la force, de la joie, de la beauté même?
MILOSZ, L'Amoureuse initiation, 1910, p. 93.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. contre-. Étymol. et Hist. I. 2e moitié XIe s. judéo-fr. « [animal] difforme et monstrueux » (Raschi d'apr. LEVY Trésor); ca 1170 contrefetes bestes « animaux extraordinaires » (CHR. DE TROYES, Erec, éd. M. Roques, 6733); ca 1175 contrefet « difforme » (CHR. DE TROYES, Chevalier au lion, éd. M. Roques, 712). II. 1379 esmeraude contrefaicte « émeraude imitée, fausse » (Inventaire du mobilier de Charles V, 19 ds IGLF); av. 1573 escripts contrefaits « écrits intentionnellement déformés » (JODELLE, Œuvres, II, 195, ibid.). I soit dér. de contrefaire (une imitation étant fréquemment une déformation du modèle), soit plus prob. réfection (sous l'infl. de contrefaire) de l'a. fr. contrait « paralysé, perclus », d'où « difforme » (attesté de ca 1040, Alexis, éd. Ch. Storey, 551, au XVe s., A. Gréban ds GDF.) issu du lat. contractus, part. passé de contrahere (v. contracter; cf. G. Gougenheim ds R. Ling. rom., t. 3, pp. 317-323). II part. passé adjectivé de contrefaire. Fréq. abs. littér. :151.

contrefait, aite [kɔ̃tʀəfɛ, ɛt] adj.
ÉTYM. XIe, contrefet; de contrefaire.
Rendu difforme. || Homme au corps contrefait. Difforme, malbâti. || Il est tout contrefait; elle est un peu contrefaite.Vieilli. || Avoir la taille contrefaite. || Jambes contrefaites.
1 Je ne suis pas le seul; et puisque même on quitte
Un prince si charmant pour un nain contrefait,
Il ne faut pas que je m'irrite
D'être quitté pour un valet.
La Fontaine, Contes, I, 1.
2 Il était court de stature, mais large de carrure; il avait je ne sais quoi de contrefait dans sa taille, sans aucune difformité particulière (…)
Rousseau, les Confessions, III.
N. (rare) :
3 Tenez-vous droite, mademoiselle, vous avez l'air d'une contrefaite.
Henri Monnier, Scènes populaires, t. I, p. 174.
CONTR. Authentique, original. — Droit.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contrefait — contrefait, aite (kon tre fè, fè t ) part. passé de contrefaire. 1°   Qui a subi la contrefaçon. Ouvrage contrefait. •   Sans compter un grand nombre d éditions contrefaites, honorables et pernicieuses pour l auteur, FONTEN. Lemery.. •   Prenez… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Contrefait — (fr., spr. Kongtrsä), 1) nachgeahmt; 2) so v. w. Conterfei; 3) (Min.), Composition, sonst für gediegenes Zink aus China ausgegeben; 4) so v. w. Zink …   Pierer's Universal-Lexikon

  • contrefait — Contrefait, [contref]aite. part. Il a les sign. de son verbe …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Hermann le Contrefait — Herman de Reichenau Herman de Reichenau (à droite) avec un Astrolabe …   Wikipédia en Français

  • être contrefait — ● être contrefait verbe passif Avoir un corps qui présente une difformité ; être malbâti, difforme : Une pauvre fille contrefaite. ● être contrefait (synonymes) verbe passif Avoir un corps qui présente une difformité ; être malbâti, difforme… …   Encyclopédie Universelle

  • efait — contrefait refait …   Dictionnaire des rimes

  • efé — contrefait portefaix refait …   Dictionnaire des rimes

  • contrefaire — (kon tre fê r ), je contrefais, tu contrefais, il contrefait, nous contrefaisons, vous contrefaites, ils contrefont ; je contrefaisais ; je contrefis ; je contreferai ; contrefais, contrefaisons, contrefaites ; que je contrefasse, que nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • contrefaire — [ kɔ̃trəfɛr ] v. tr. <conjug. : 60> • v. 1130; bas lat. contrafacere « imiter » ♦ Littér. 1 ♦ Reproduire par imitation. ⇒ calquer, copier, imiter, mimer, reproduire. Contrefaire qqn. Contrefaire la voix, les gestes de qqn. ♢ (1549) Vieilli… …   Encyclopédie Universelle

  • CONTREFAIRE — v. a. (Il se conjugue comme Faire. ) Imiter, représenter quelque personne, quelque chose. Contrefaire quelqu un. Contrefaire la voix, les gestes d un autre. Contrefaire le chant du rossignol.   Il se dit plus ordinairement, en mauvaise part, De… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.